L’épopée « sans plastique »​ au pied

Je voulais partager avec vous un peu de mon épopée « sans plastique » sur un sujet qui nous tient tous au pied : la basket.

Il y a un an, j’ai lancé un projet de basket végétale sans plastique fabriquée en France, qui commence à prendre forme puisque nous sommes en train de sortir les premières paires pour nos premiers clients, des contributeurs ayant permis de réunir l’avance de trésorerie nécessaire à l’achat d’outillages et matières premières nécessaires.

J’ai pris conscience de la présence en masse du plastique dans nos chaussures il y a près d’un an et demi, alors que je visitais des usines au Portugal, dans la suite logique d’une marque de maroquinerie sans produits animaux que j’avais lancée avec ma sœur.

J’étais déjà très sensibilisé, notamment au danger des microparticules sur notre environnement et notre santé (nous en ingérons 5 grammes par semaine), mais je n’avais pas conscience de l’omniprésence du plastique dans la mode et nos chaussures et leur impact écologique et sanitaire.

Il faut savoir que même la semelle d’une Veja contient près de 80% de plastique. Je ne dénigre pas, car ils ne pourraient pas faire ce qu’ils font et à leur prix sans plastique, mais c’est pour vous donner un aperçu du problème.

J’ai écarté la fausse solution du plastique recyclé également, pour des raisons que vous connaissez peut-être, puisque lui aussi fini dans notre assiette.

Finalement, nous avons pu produire des semelles en 100% hévéa/caoutchouc naturel avec une entreprise du Patrimoine Vivant, en Isère.

L’assemblage est fait à Cholet, et je vous passe le détail des autres composants, mais in fine tout est refait « à l’ancienne », en France.

Nous ne pouvons pas produire beaucoup, la paire peut sembler un peu chère par rapport aux autres marques (170 euros), même si nous margeons peu et vendons en direct ce qui enlève la marge distributeur.

Bref, on est quasiment sur du prix d’usine, mais le but n’est pas tant de produire beaucoup que de trouver un prix acceptable pour atteindre un seuil de rentabilité, tout en donnant assez d’ouvrage à de petits ateliers qualitatifs.

Notre nouveau site web quasi finalisé est ici : www.wilo-store.com

Nous ne prenons pas de commandes encore (nous honorons déjà les premières), mais vous pouvez vous inscrire à la Newsletter pour être tenu informé des mises en stocks.

N’hésitez pas à me faire part de vos réactions, également à me poser vos questions en commentaire de cet post.

Enfin, si vous aimez l’initiative, n’hésitez pas aussi à parler du projet autour de vous, car nous comptons beaucoup sur le bouche à oreille pour faire fonctionner la marque.

Le gros challenge à venir sera de trouver un équilibre : nous ne pouvons pas produire beaucoup, mais nous ne pouvons pas non plus nous permettre de ne pas produire (l’idéal serait de produire 3 paires par jour).

Il n’est pas encore évident de lever des financements auprès des banques/organismes d’aide à ce stade pour donner de la stabilité à la marque, mais je suis également preneur des avis et conseils en ce sens.

Merci pour votre attention, et à bientôt, 

David, fondateur de Wilo

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :